– littérature

Biographie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

photos©ellabalaert

Ella Balaert -photo Bruno Galibert

Instantanés sonoresAudio-portrait réalisé à 5h20 du matin par Rémi Galib dans ses Instantanés sonores, à écouter sur la web radio Le Frigo, ici: http://www.lefrigo.fr/lecteur-sons/emissions/4min33/4min33_05.mp3

Interview par Sylvie Baussier, sur une idée de Mélanie Lafrenière, ici: Tour on the Books  (cliquer pour lire)

****************************

J’ai passé mon enfance à Avranches, dans le golfe qui fait face au Mont Saint-Michel. Les origines familiales  s’enracinent en terres normandes et bretonnes, de part et d’autre du Couesnon. Puis vint l’adolescence à Rouen. De longues années à Senlis, en Picardie. Puis le retour à la mer : je me partage à présent entre la Bretagne et Paris.

À dix-huit ans, je veux mon indépendance : je vais à Paris en internat, préparer l’École Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses, que j’intègre l’année suivante. Le nom me fait rire et rêver. Je fredonne Maxime Le Forestier en me promettant de lire Monsieur Audiberti. Dans la foulée, je passe l’Agrégation de Lettres, commence une thèse et enseigne – en collège, puis en lycée, puis nommée PRAG dans le Supérieur. J’apprends beaucoup et, je l’espère, je transmets quelques petites choses, durant cette période. J’ai alors un enfant.

Mais ce n’est pas ma voie. Mon écriture est sous contrainte, je la sens sous contrôle.  J’arrête ma thèse et l’enseignement. Me voici en free-lance dans la Communication, chargée d’études qualitatives. J’apprends de nouveau beaucoup, sur des plans très différents.  Premières publications de nouvelles, un genre que j’aime entre tous. Entre-temps, j’ai un deuxième enfant.

Mais la Publicité, ce n’est  pas davantage ma vocation. Heureusement, mon premier roman, La lettre déchirée, me vaut des rencontres d’un nouveau type : avec des lecteurs ! C’est une révélation. Mon troisième enfant né, j’entre avec enthousiasme dans cette troisième vie professionnelle, qui me fait sillonner les provinces françaises, du Nord au Sud et de ville en village.

Et depuis ce temps je me consacre à  l’écriture :

Publicités

Les commentaires sont fermés.