écrivain

Fictions de rue (9) : A la croisée des rêves

Fictions de rue - 9. ParisEn rêve il a noué pour elle des écheveaux de fleurs,  il a tissé le fil de son escarpolette, il a dansé dans son sommeil le ressac du plus doux des souvenirs.

Et elle, dans son rêve à elle, longtemps elle a tangué, balancé jusqu’à l’amnésie, jusqu’à l’étouffement, jusqu’au cri muet de la dernière aube.

Alors il a rêvé qu’il se réveillait dans son rêve à elle.

 

(Paris)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s