écrivain

Fictions de rue (21) : Roi de cœur

 

Elle ne dansait que pour lui.

Elle peignait ses ongles des couleurs de la lune. EllMissTic2e dénouait les lianes de ses cheveux. Et chaque soir elle venait enchaîner pas de biche et entrechats sous ses fenêtres. Petits battements de ses pieds nus sur l’asphalte, légers battements de ses fines mains. Pour lui. Elle l’appelait son Roi.

Elle avait vite repéré le tremblé du rideau. Il était riche, pour sûr. Mais ce n’était pas la raison. Il l’observait immobile et roide à son poste ; elle se déliait en arabesques ondines. Il restait masqué, le visage dans l’ombre, à peine un torse entrevu ; elle s’offrait plus que nue à la transe.

La Rue n’existait plus.

Un soir, pas de rideau et pas de lune. Par la fenêtre ouverte, elle le vit en entier. C’était un valet de nuit, en bois verni, habillé d’une veste de tweed.

Il lui fit un signe. Il l’appela sa Reine. 

 

Paris – MissTic

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s